Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2012

:: LE QIGONG et ses BIENFAITS ::


pour tout contact, laisser un message par : qgaerx@gmail.com

Selon :

L'INSTITUT TRADITIONNEL D'ENSEIGNEMENT le QI GONG du 25 février 2010

 Le QI GONG constitue la discipline traditionnelle chinoise qui a pour objet l'art de maîtriser le souffle. Le terme QI GONG, en effet, signifie littéralement « maîtrise de l'énergie » ou encore « travail du souffle », comme l'indiquent d'ailleurs les deux idéogrammes qui servent à le désigner : QI (souffle, énergie) et GONG (travail, accomplissement).

Apparu en Chine il y a environ 5000 ans, le QG et l'esprit qui l'anime s'est constitué sous l'influence de nombreux courants philosophiques et spirituels qui se développèrent successivement au cours de l'histoire, notamment le taoïsme, certaines formes du bouddhisme, le confucianisme.

En dépit des différences doctrinales profondes qui séparent ces courants de pensée, tous s'accordent néanmoins sur le fait que tout individu humain, quelle que soit la société à laquelle il appartient, est avant tout et principalement un être vivant. Comme tel, il est soumis aux lois universelles de la nature, parmi lesquelles le souffle ou énergie joue un rôle prépondérant.

QI :La notion de souffle ou d'énergie (ces deux termes désignent pour la pensée chinoise, une seule et même réalité) occupe une place décisive dans la cosmologie et les techniques thérapeutiques traditionnelles chinoises, et nous aurons bientôt l'occasion d'y revenir plus longuement. Mais, dès à présent, il importe de comprendre que pour les Chinois, le souffle est le principe vital par excellence, à la base de tout ce qui existe et forme l'univers.

Etre vivant, c'est d'abord respirer, avoir du souffle : du brin d'herbe à l'étoile, l'univers tout entier vit et respire, vit parce qu'il respire.

Partant de cette réalité première, le QG s'est constitué comme une connaissance et une pratique ayant pour but d'acquérir la maîtrise du souffle, de l'énergie. En effet, s'il est impossible d'être, de vivre sans souffle, sans énergie, en revanche, respirer, avoir en soi de l'énergie n'est pas suffisant pour vivre bien ; il convient encore de s'exercer à maîtriser son souffle, son énergie pour être bien avec soi-même et avec le monde environnant.

Le terme GONG (prononcez «KONG» ou «KUNG») se traduit littéralement par « travail avec force et détermination ». Il évoque l'idée du travail, de maîtrise, d'accomplissement

ses finalités ?

Cet art énergétique traditionnel chinois du mouvement régénérateur constitue un véritable art de vivre. En effet, les multiples possibilités qu'offre le QI-GONG permettent un travail sur soi au quotidien. Le QI-GONG à travers ses formes très diversifiés de pratique nous permet une évolution sur différents plans :

  1. Sur le plan physique, grâce à ses nombreux exercices statiques et en mouvements.
  2. Sur le plan énergétique, par l'exercice et le contrôle de la respiration et de la concentration.
  3. Au niveau du mental, par le contrôle de la pensée et la culture de l'esprit.

Les bienfaits d'une pratique régulière du QI GONG

Sa pratique régulière permet de développer le souffle interne (NEI QI) et de le faire circuler librement dans le corps, notamment à travers les méridiens d'acupuncture. Plus spécifiquement le QI GONG permet de tonifier l'organisme et de régénérer l'énergie des organes en profondeur. Il favorise et facilite une bonne circulation du sang. Sang et énergie étant les deux substances énergétiques fondamentales du corps humain, source d'équilibre de notre potentiel YIN/YANG.

Voici, les principaux apports et bienfaits de la pratique du QI GONG :

  • Elle fortifie le corps dans sa globalité
  • Elle permet le maintien et le développement de la vitalité
  • Elle permet le maintien et/ou le retour de la souplesse
  • Elle améliore la respiration et ses effets bénéfiques sur la santé
  • Elle calme l'esprit et combat le stress
  • Elle favorise la détente et l'état de relaxation
  • Elle aide à mieux gérer les émotions
  • Elle développe, entretien et régénère les énergies du corps
  • Elle renforce la mémoire et développe la concentration
  • Elle favorise le sommeil, une meilleure digestion et assimilation des aliments
  • Elle renforce la pratique des arts martiaux
  • Elle améliore la performance chez les sportifs

Au delà de ces multiples possibilités, Le QI GONG constitue l’essence même de la médecine traditionnelle chinoise et des arts martiaux.

Le QI-GONG ne prétend en aucun cas , se substituer à d'autres formes de médecine (au sens occidental du terme).
En effet, la vocation du QI-GONG est fondamentalement la prévention, et c'est d'ailleurs à ce niveau qu'il manifeste toute son efficacité et son originalité.

Les fondements théoriques et énergétiques du QI GONG

Toutes les techniques thérapeutiques traditionnelles comme l'acupuncture, la moxibustion, les massages, la pharmacopée et par conséquent, le QI GONG, se fondent sur les mêmes règles physiologiques et énergétiques, lesquelles reposent sur quatre grands chapitres :

  • le concept d'ENERGIE (QI),
  • la théorie du YIN et du YANG,
  • la théorie des CINQ ELEMENTS (WU XING),
  • les principaux centres et voies de circulation de l'énergie de l'homme : le système des méridiens (jing luo), les trois champs de cinabre (SAN DAN TIAN) et les trois réchauffeurs (SAN JIAO).

Les fondements de la pratique du QI-GONG

Si la manière peut varier dans le travail du « Qi » selon la forme ou le style pratiqué, les fondements techniques reposent sur trois principes essentiels :

L'exercice des attitudes (XING TI) : les postures, les mouvements ...

L'exercice de la respiration (HU XI) ...

L'exercice de la pensée ou de la concentration (YI NI)...

L'application rigoureuse et harmonieuse de ces trois principes fait du QI-GONG une discipline complète.

En effet, la pratique des exercices des attitudes, de respiration et de concentration permet d'agir directement sur les trois composants essentiels, ou les trois niveaux d'existence de l'homme : le corps (JING), l'énergie (QI) et l'esprit (SHEN).

  • le corps physique (postures, mouvements...) associé au JING (l’essence), symbolise ici la matière.
  • la respiration associée au QI (l’énergie), illustre ici la manifestation , ou l’action des mécanismes vitaux qui animent notre corps.
  • la concentration associée au SHEN (l’esprit), représente ici le principe directeur générateur et organisateur des mécanismes vitaux.

Dans cette progression, la respiration occupe une place centrale puisqu’elle constitue comme une charnière , comme un pont entre le corps et l’esprit.

Les trois étapes successives dans la progression du QI-GONG

Le QI-GONG comporte trois degrés ou niveaux de progression, partant d’une pratique plus axée sur la forme ou encore la gestuelle pour accéder à un travail de plus en plus subtil privilégiant la circulation interne de l’énergie et l’élévation du niveau de conscience.

a - Première étape : Placement du corps (postures) et maîtrise des mouvements

  • Exercer les muscles et les tendons.
  • Ouvrir les articulations.
  • Stimuler les méridiens et les différentes zones de circulation de l’énergie.
  • Masser le corps et les viscères.
  • Favoriser et améliorer la circulation du sang et de l’énergie.

Ces différents points essentiellement en rapport avec l’exercice des attitudes (XING TI) sont importants pour une bonne circulation du QI dans le corps.

b - Deuxième étape : Sentir et faire circuler l'énergie (QI) dans le corps

  • Améliorer et contrôler la respiration.
  • Apprendre à visualiser et à écouter son corps.
  • Obtenir la sensation du « QI » qui circule dans le corps, à travers les mouvements, la respiration et les zones sensibles particulièrement abondantes en énergie.
  • Acquérir l'enracinement : les différentes parties du corps sont plus axées, le pratiquant est plus centré.

A noter : l'enracinement est proportionnel au degré de tranquillité.

  • Développer le degré de tranquillité, de calme intérieur.
  • Les mouvements sont en phase avec la respiration, le corps est harmonieux.

Dans cette étape, l'exercice de la respiration (HU XI) joue un rôle prépondérant.

c - Troisième étape : L'énergie (QI) est véhiculée par la pensée

  • Le pratiquant est en mesure d'utiliser et de faire circuler son « QI » par le contrôle de la pensée.
  • Il est également en mesure de maîtriser son mental, son attention et sa concentration sont alors très fortes. Son pouvoir de perception est éveillé.

On dit dans la pratique ésotérique que le seuil de la porte du travail spirituel est franchi. C'est le retour à l'unité originelle où notre énergie et celle de l'univers ne font qu'un. Cette étape correspond logiquement à l'exercice de la pensée ou de la concentration (YI NI).

Selon :

LES TEMPS DU CORPS le 25 février 2010

Qi Gong (prononcez « tchi kong ») associe deux idéogrammes chinois signifiant : « souffle, énergie » (Qi) et « œuvre, travail » (Gong). L’ensemble des exercices que l’on désigne par Qi Gong couvre aussi bien le « travail de l’énergie » que la « mise en œuvre des souffles » ce qui, d’un point de vue chinois, revient au même. Mobiliser l’énergie qui anime le corps pour tonifier sa vitalité ou bien harmoniser les systèmes organiques pour fluidifier le souffle vital qui les traverse, où est la différence ? Le Qi Gong, en stimulant le fonctionnement organique, vise à l’harmonisation du corps et de l’esprit et à l’élaboration, au plus profond de nous-mêmes, d’un équilibre subtil entre santé et mieux-être. Issus de la tradition chinoise millénaire, les exercices de Qi Gong utilisent toute une gamme de mouvements simples, souples et lents, la respiration rythmée et la concentration de l’esprit.

Les Temps du Corps propose une variété de Qi Gong : généraux, thématiques, spécialisés, etc., sous forme de cours hebdomadaires, de stages, d’ateliers, de cycles approfondis et de formation professionnelle.

Selon :

QI METAO le 25 février 2010

Histoire

Le Qi Gong est issu d’une philosophie et d’une pratique de la médecine traditionnelle chinoise, vieille de 5000 ans.

La notion de Qi (énergie) vient de la connaissance intuitive des phénomènes naturels que possédaient les anciens chinois. Pour eux, le Qi est à l'origine du monde, chaque élément de l'Univers résulte de ses mouvements et de ses modifications.

Dès l'antiquité, les Chinois étudièrent le Qi et ses applications dans le domaine médical : les théories de l'énergie du corps humain et du Qi Gong vont permettre de renforcer, de réguler et d'utiliser l'énergie vitale dans une visée thérapeutique. Cette science se maintiendra longtemps pour le plus grand bien de la vitalité et de la santé du peuple chinois.

Bienfaits

Le Qi est non seulement à l'origine de l'être humain, mais il est aussi indispensable à sa survie.

Les méthodes du Qi Gong permettent de développer le souffle interne (Qi) et de le faire circuler librement dans les méridiens d'acupuncture.

Le Qi Gong tonifie l'organisme en lui apportant une nouvelle énergie, facilite la circulation du sang dans le corps et équilibre le Yin et le Yang.

Il peut donc prévenir, voire guérir, les maladies, renforcer les capacités fonctionnelles du cerveau, augmenter l'efficacité du travail, préserver la jeunesse et accroître la longévité. Il permet aussi de se prémunir et de se défendre contre toute attaque extérieure.

Selon :

La  Fédération des Enseignant-e-s de Qi Gong & Arts  Energétiques le 25 février 2010

LE QI GONG UN ART DE VIVRE AU QUOTIDIEN
Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois :
  • Qi, qui se traduit par souffle, énergie.
  • Gong, qui désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise,
    le but recherché.
Qi Gong signifie donc le travail de l'énergie, aussi bien que la maîtrise de l'énergie. Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant à l'épanouissement individuel et au bien-être, à l'entretien de la santé, à l'harmonie entre le corps et l'esprit ainsi qu'à l'équilibre général entre les parties du corps et les systèmes qui le composent.

Les exercices de Qi Gong utilisent des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et mobilisation des souffles, ainsi que la concentration de l'esprit.
Les différentes méthodes (il en existe des centaines en Chine) combinent chacune à sa manière et selon ses objectifs particuliers, le travail du corps, la maîtrise du souffle et l'attention de l'esprit.

Le but général est de faire circuler l'énergie dans le corps et de la renforcer, en s'inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d'optimiser toutes les fonctions de l'organisme. Il aide chacun à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire, et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaires à un bon équilibre psychique.

Le Qi Gong est accessible à tous et à tout âge de la vie et ne nécessite pas de condition particulière.

Le Qi Gong est également une bonne préparation à toutes les disciplines sportives, artistiques et éducatives puisque ce travail interne par le placement juste et la bonne perception du corps favorise la conscience de son fonctionnement et développe la concentration, la disponibilité et la créativité.

Selon :

L'INSTITUT EUROPEEN DE QI GONG le 25 février 2010

Le Qi Gong, « développer et cultiver l’énergie »

est un art millénaire chinois dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Il consiste en mouvements lents, synchronisés à la respiration et à la concentration. Dans l’Empire du Milieu il s’est traditionnellement associé aux arts martiaux, Kung Fu de Shao Lin, Tai Ji Quan pour augmenter les performances spectaculaires. Le Qi Gong fait également partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise. Il est enseigné aux malades pour améliorer leur capacité à surmonter la maladie et recouvrer la santé. Il n’est pas concevable en Chine d’être un grand expert d’acupuncture ou un excellent masseur sans pratiquer soi-même le Qi Gong. Traditionnellement encore le Qi Gong est pratiqué dans l’entraînement spirituel des moines taoïstes aux côtés de la méditation. D’apparition plus récente que le Tai Ji Quan en Occident, le Qi Gong connaît un développement exceptionnel depuis les années 1980 dans l’enthousiasme des personnes car il est une réponse aux problèmes modernes du stress comme de la prévention, l’amélioration de la qualité de vie : bien être, épanouissement. Il facilite également l’apprentissage, la mémorisation et la créativité.

Aussi voit-on ses applications professionnelles s’ouvrir dans le domaine du sport, de l’art, de la santé, de l’éduction, ou le milieu direct d’enseignant de Qi Gong ou les métiers liés au bien être (relaxation, thalassothérapie, spa) ou encore les ressources humaines en entreprise. Pas loin de 30 professions sont directement ou indirectement concernées par le Qi Gong comme moyen d’action.

Selon :

L'INSTITUT  DE QI GONG DU QUEBEC le 6 avril 2010

http://www.quebec-qigong.com/index.html

Qu'est-ce que le Qigong?

Le Qigong consiste en une combinaison de mouvements gymniques lents, d'exercices respiratoires et de divers procédés mentaux (méditation, visualisation), destinés au maintien de la bonne santé ainsi qu'au traitement des maladies.

Dans son sens large, le Qigong désigne une catégorie générale regroupant toutes les techniques de respiration, de méditation, de visualisation, de gymnastique et de massage issues de la tradition chinoise. Des découvertes archéologiques attestent que le Qigong occupait une place importante au sein de l'arsenal thérapeutique chinois depuis déjà plusieurs siècles avant notre ère. Mais si son utilisation thérapeutique remonte à l'Antiquité, il constitue désormais une catégorie générale et autonome, universellement utilisée dans les discours médical, scientifique et populaire.

Qu'est-ce que le Qi ?

Le qi est une notion fondamentale de la médecine chinoise mais aussi un concept qui renvoie à toute la cosmologie traditionnelle. Il est compris comme l'énergie animatrice de l'Univers, dont les continuelles transformations sont à l'origine de toute matière et de tout être. Dynamisme de la vie naturelle, c'est une substance qui circule à travers et à l'intérieur du corps. Selon la vision chinoise, c'est la propre circulation du qi, ainsi que ses transformations adéquates, qui assure l'équilibre homéostatique. Le Qigong, l'acupuncture, l'herbologie, la massothérapie sont tant de moyens utilisés en médecine chinoise afin de maintenir les activités physiologiques fondamentales (échange, circulation et transformation du qi).

Le terme gong

Gong est un terme qui renvoie aux arts martiaux : composé des deux caractères travail (工) et force (力), il désigne la maîtrise d'un art, acquise par la pratique assidue. Il s'apparente à gongfu, terme intraduisible qui désigne le talent de virtuose, la maîtrise du corps et de l'esprit, qui est le fruit d'une longue discipline. Ainsi donc, le terme Qigong pourrait être traduit par « maîtrise du qi», ou même « travail du qi».

Comment bien prononcer le mot Qigong ?

Le mot Qigong se prononce "tchi guonge" en prononciation française. Cliquez ici pour entendre la prononciation correcte du mot Qigong.

Le Qigong, une théraphie holiste

Le Qigong est une thérapie holiste c'est-à-dire, qu'elle n'isole pas des maux en particuliers mais stimule le potentiel du corps humain, rétablit et fortifie la santé globale du pratiquant. Selon la pensée holistique, le corps constitue une unité psychophysique où corps et esprit ne font qu'un. Le Qigong favorise donc le bien-être autant sur les plans physique, mental que spirituel.

Le Qigong comme auto-thérapie

Le Qigong est une forme d'auto-thérapie. Alors que les autres thérapies impliquent une attitude passive du patient, le Qigong suscite la participation active de celui-ci dans l'amélioration de son état de santé. Par exemple, ce dernier sera amené à intégrer à son mode de vie des postures et des techniques simples, qui lui permettront de prévenir la maladie et d'améliorer sa qualité de vie en général.

Bienfaits :

On attribue généralement à la pratique du Qigong les bienfaits suivant :

Comme mode de prévention. Assouplissement, détente, relaxation, gestion du stress, équilibre psychosomatique, meilleure vitalité, prévention des maladies, entretien de la mémoire, meilleur sommeil.

Comme approche curative.Améliorer la santé des personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires, d'hypertension, d'insomnie, de déficit oculaire, de diabète, de paralysie, de maladies dégénératives, de déficit profond de l'immunité, d'asthme, d'hypercholestérolémie, et plus encore.

Pour le développement personnel.Moduler la réponse émotionnelle et l'adaptation au stress psychoémotionnel ou affectif; favoriser la mémorisation, l'effort intellectuel, l'imagination et la créativité.

[1] On retrace les premières références à des techniques de qigong, anciennement appelées « technique d'entretient de la vie » (yangsheng 养生), appliquées dans le traitement de certaines maladies dans des textes datant de plusieurs siècles avant notre ère.

Le qigong est fondé à même les théories énergétique et holistique qui sont à la base de la médecine chinoise, mais également à l'origine de toute la culture traditionnelle de ce pays. On y retrouve donc les mêmes concepts énergétiques de qi et de méridiens propre à l'acupuncture et aux autres domaines de la médecine chinoise.

 

Selon :
l'Enseignement des Techniques Energétiques Chinoises - Lille.

Enseignement de gymnastique traditionnelle chinoise

Sous la direction du Docteur Lionel CATANZARITI - Diplômé de Rhumatologie -
Ostéopathie - Médecine traditionnelle chinoise - Reprogrammation posturale

Présentation générale

Le QI GONG est basé sur le travail et la pratique de l’Energie, le Souffle vital QI, qui anime l’univers et l’homme. Il s’agit d’une technique de maîtrise du Corps et de l’Esprit, de mobilisation de l’Energie par contrôle de la pensée, de la respiration et des mouvements corporels.

La Tradition Chinoise considère le QI GONG comme l’une des techniques de Santé, de Longévité et d’Immortalité. Ces techniques ont pour but d’obtenir l’ordre et l’équilibre des trois puissances de l’univers : le Ciel, la Terre et l’Homme, formant une unité cosmique. Ainsi, le QI GONG permet de se connecter et de se mettre en concordance avec l’univers, afin de pouvoir conduire l’énergie, le souffle vital QI :

  • Par automassages, pour équilibrer et harmoniser le corps externe et le corps interne
  • Par relaxation et méditation, pour apaiser le cœur (maître du mental et des émotions)
  • Par la respiration, afin de réguler et d’ajuster le souffle externe
  • Par le mouvement, afin de modeler et de maîtriser la forme corporelle

L’apprentissage progressif de ces techniques de QI GONG permet d’obtenir un état de calme, de tranquillité et de sérénité avec attention consciente et vigilance. Cet état permet de capter le QI de l’univers, d’équilibrer et d’harmoniser l’organisme et de rejeter le QI usé.

La pratique régulière du QI GONG permet d’harmoniser le YIN et le YANG, de diriger le QI vers des lieux précis du corps, qu’il faut soigner et renforcer. Il a aussi pour but de ralentir le vieillissement, de renforcer les défenses de l’organisme, en empêchant les agents pathogènes de pénétrer dans le corps. Cette gymnastique permet de chasser les émotions et le stress, de traiter les maladies chroniques ou de les prévenir.

 

selon QI GONG A.R.A.S. 78

 

 

Présentation du Qi Gong

Le QI GONG, art corporel de la tradition chinoise, a pour but de développer le QI (vitalité) et de faire bénéficier de ses résultats sur le plan physiologique et psychologique. Cette rubrique développe des informations culturelles, historiques et utiles afin que les pratiquants connaissent mieux l’Art dans lequel ils s’exercent. 

Les différentes applications du Qi Gong

Ses applications sont diverses dans les domaines suivants 1 :

  1. L’animation bien-être au cours de séances régulières
    • La détente, la relaxation, le bien être
    • L’amélioration de la qualité du sommeil
    • La diminution des tensions et de l’anxiété
    • La stimulation de la concentration et la mémoire
    • La récupération de la forme, l’optimisation de ses ressources, l’augmentation de ses performances.
    • L’animation en spa, en cures thermales, en séjours vacances.
       
  2. La santé et la prévention
    • Aide aux personnes dans les maladies de civilisation : cardio-vasculaires, auto-immunes, neurovégétatives , etc …
    • Aide aux personnes en soin de cancérologie
    • Aide à la grossesse, à l’accouchement et les divers étapes de la vie de la femme
    • Aide aux personnes âgées
       
  3. L’entreprise
    • Gestion du stress
    • Self contrôle
    • Augmentation de l’efficacité et de la performance
    • Diminution de l’absentéisme
       
  4. L’éducation
    • en milieu scolaire
      • Créativité
      • Attention
      • Lutte contre l’hyperactivité
    • en milieu carcéral
      • Gestion du stress physique et psychologique
         
  5. Le sport et les arts martiaux
    • Augmentation de l’endurance
    • Augmentation de la performance
    • Augmentation de la force musculaire et d’impact
    • Augmentation du self-contrôle
       
  6. Les Arts
    • Affiner sa sensibilité
    • stimuler l’inspiration
    • perfectionner le geste et l’interprétation dans :
      • Le chant
      • L’art dramatique
      • La peinture, la calligraphie
      • L’interprétation instrumentale
         
  7. La psychologie et la sexologie
    • Outil et allié de travail en psychothérapie psychocorporelle
    • thérapies brèves et relation d’aide
    • Exercices ressources d’une grande efficacité en sexologie 

Écrire un commentaire